Food Sharing – La suite du projet

Ces trois évènements ont permis de tester le format “Food Sharing” auprès de 3 publics « cibles » très différents :

  • Les étudiants internationaux en Pologne,
  • Les personnes âgées isolées ou sans-abris en Croatie,
  • Les réfugiés en Roumanie

 

Chaque évènement a eu ses points positifs, ses points à faire progresser. Il a été mis en avant par exemple la nécessité de construire une relation de confiance avec les participants :

  • Avant l’évènement : aller à leur rencontre, leur parler directement, pour les inciter à venir,
  • Pendant ; mettre les gens à l’aise et les amener à se rencontrer, autour de jeux et d’animations en lien avec le thème choisi ou le public ciblé
  • Après : toujours offrir un droit de regard sur les vidéos collectées.

 

La deuxième phase du projet, actuellement en cours, consiste à mettre en ligne une méthodologie replicables par tous, diffusable dans nos réseaux respectifs, pour la construction d’une communauté « Food Sharing élargie ». Ceci passe par la construction de cette méthodologie en cours (mise en ligne pour décembre 2018)

Deux évènements seront ensuite organisés pour compléter le cycle d’expérimentation, et s’en servir de pivot de communication autour du déploiement du didacticiel dans nos réseaux :

  • En Arménie, en décembre,
  • En France, en mai 2019.

 

En dehors de ces évènements principaux, d’autres, plus modestes, et locaux, pourront émerger autour de rencontre dans nos réseaux, chacun s’appropriant le format.

C’est ainsi qu’un évènement Foodsharing a pu être testé le mardi 2 octobre, au centre socio-culturel du Château de Rezé, en partenariat avec une colocation « Koloc’ A Projets Solidaires » dans un quartier.

 

 

 

Food Sharing c’est quoi ?

Pour en savoir plus sur le futur de Food Sharing c’est par là